Pour nous contacter : contact@an-btp.fr | Beauvais : 03 44 15 28 55 – Nanteuil : 01 43 00 55 96 – Pierrelaye 01 34 40 58 01

Nous contacter : contact@an-btp.fr | 03 44 15 28 55

Mini-pelle

Une mini pelle c’est quoi ?

L’engin de chantier par excellence indispensable c’est la mini pelle hydraulique que l’on appelle aussi mini pelleteuse ou mini excavatrice, elle se compose de plusieurs éléments structurels :

  • LE CHASSIS
  • LE TRAIN ROULANT
  • LA TOURELLE
  • LE POSTE DE CONDUITE
  • LES EQUIPEMENTS : BRAS FLECHE BALANCIER ET GODET

On distingue principalement :

  • Les Mini-pelles sur chenilles qui sont parfaitement adaptée pour évoluer sur des terrains instables ou difficiles d’accès. Car leurs chenilles évitent l’enlisement et apportent une grande stabilité
  • Les minipelles sur pneus qui ont pour avantage de pouvoir se déplacer sur la chaussée, au milieu de la circulation.  

LE CHASSIS PORTEUR est la structure mécano soudée sur laquelle repose en haut la tourelle et qui supporte en partie basse le train roulant (à chenilles ou a pneus), 

Les éléments de stabilisation tels que les lames ou stabilisateurs dans le cas d’une pelle à pneus sont fixé également sur le châssis de la pelle.

LE TRAIN ROULANT : « Aussi étroit que possible mais aussi large que nécessaire ».

Les chenilles existent en acier ou en caoutchouc. 

Le choix de la largeur des chenilles est un élément important à prendre en compte lors d’un achat. En fonction du sol travaillé, il faut trouver le bon compromis pour limiter la pression au sol en effet plus la chenille est large plus la pression au sol est faible.

A noter également que, si l’on augmente la largeur de la chenille

  • on augmente également son usure
  • on endommage d’avantage le terrain sur lequel on travail
  • On augmente l’énergie nécessaire au virage donc on consomme davantage de carburant.

Pour résumer sur sols mous (marais par exemple) il faut des chenilles très larges pour plus de stabilité. Pour sols durs en revanches il faudra qu’elle soit moins large pour éviter qu’elle ne s’endommage.

A noter que chez ATOUT NEGOCES BTP, nos mini-pelles YANMAR, jusque-là VIO 26 sont équipées de voies variables c’est-à-dire que le train roulant de chenilles se rétracte et s’élargis pour s’adapter à votre environnement de travail et vous garantir d’opérer en stabilité et donc en sécurité.

La TOURELLE est composée du POSTE DE CONDUITE qui peut être : Une cabine ou un arceau de sécurité (autrement appelé la CANOPY).

La tourelle comporte également le moteur, les pompes hydrauliques, les réservoirs, contrepoids, distributeurs … Elle est fixée au châssis par le biais d’une liaison que l’on nomme le PIVOT de tourelle.

LA FLECHE est reliée au châssis par le PIEDS DE FLECHE OU PIVOT DE FLECHE

Plusieurs conceptions de flèches sont possibles en fonctions de l’activité :

  • MONOBLOC : Ce sont les plus courantes, robuste et très adaptées aux applications contraignantes pour le matériel comme le brise roche hydraulique (ou brh) par exemple.
  • A VOLEE VARIABLE ou en triple articulation cette conception permet au conducteur de la midi pelle de modifier la volée de la flèche, et donc de travailler dans des espaces plus restreint, mais également d’avoir une portée plus importante.
  • LES DEPORTABLES : elles permettent de travailler parallèlement à l’axe du châssis sans être dans son alignement. Ce type de flèche est d’une conception plus fragile et est donc réservé à des applications où les contraintes ne sont pas trop importantes.

Le BALANCIER (ou bras) est l’intermédiaire entre la flèche et le godet. Il existe en général en différente taille.

  • Plus il est court, plus la force de creusement sera élevée (principe du bras de levier). Les temps de cycle sont réduits, le besoin de modifier la position du balancier se faisant moins sentir.
  • Plus il est long, plus la machine sera performante pour des opérations de talutage et de nivellement ;
  • Il existe des pelles possédant un équipement « longue portée », il s’agit de l’association d’une flèche longue et d’un balancier long. Ces pelles sont amenées à travailler sur la création et l’entretien de berges, à des travaux de curage de plans d’eau, à des excavations profondes, etc.

LES ACCESSOIRES

GODET, c’est le plus courant il en existe de nombreux types en fonctions de l’application, du débit recherché ou encore du terrain travaillez.

Un godet standard se compose de sept (7) éléments principaux :

  • Le dos du godet
  • Le fond du godet
  • Une lame de base
  • Des parois latérales
  • Une lame de parois latérales
  • Une charnière
  • Une lame de nivellement

Le récipient est fait principalement d’acier Hardox 400 et E 363, qui sont deux métaux dotés d’une grande résistance à l’abrasion. Ce sont surtout les éléments qui vous permettent d’attaquer un sol dur avec une plus grande efficacité grâce à votre godet.  

Toutefois, pour garantir une durée de vie plus longue à votre équipement, vous pouvez envisager d’y fixer différents éléments de renforcement.

Exemple de godets :

  • Godet retro ou godet d’excavation qui sont les plus courant
  • Godets multiservices, autrement appelés godets mâchoires ou godets crocodile qui permettent de manipuler des végétaux par exemple.
  • Godets banane et de tranchées pour la réalisation de creusage étroit ou de tranchées.
  • Godets trapèzes qui sont très utilisé dans la création de fossés par exemple.
  • Godets râteau, claire voie ou squelettes
  • Godet de curage pour les travaux de nivellement, de terrassement, ou de talutage.

Les minipelles peuvent également être équipée d’accessoires de production type :

Le marteau hydraulique ou brise roche hydraulique (BRH) qui est utilisé pour casser les terrains très durs.

Les pinces de tri de démolitions… pour attraper et mettre en position de façon précise des matériaux ( par exemple des blocs pour les enrochements)

La benne preneuse, C’est un outil composé de deux godets assemblés comme une pince, très utile pour les travaux de reprise et de chargement de matériaux, certaines bennes preneuses sont conçues pour creuser dans ce cas les vérins sont verticaux pour augmenter la force de pénétration de l’outil.

La tarière hydraulique, est un équipement de forage qui fonctionne avec une vis sans fin et qui peut creuser le sol jusqu’à un mètre de profondeur

L’enfonce pieux qui permets par exemple d’enfoncer des poteaux de clôture sans aucun effort pour l’opérateur.

Hydrofraise, épareuse, godets cribleurs, godets concasseurs, rogneuse de souche, limier….